samedi 31 décembre 2011

La fun manucure du nouvel an


Comme je vous le disais hier, mon réveillon de ce soir sera Fluo ! J’ai donc opté pour une manucure de rigueur, mêlant du rose fluo ultra-brillant (qui sera assorti à quelques mèches de mes cheveux …  ça promet !) et du violet pailleté pour la touche festive.

Pour cela j’ai utilisé le ColorPlay n° 86 de Debby et le vernis Sephora scintillant « Full moon party », posés comme d’habitude sur la base Arcancil « Sérum durcisseur SOS manucure » qui continue à très bien me convenir.

Hélas, avec cette lumière, le rendu en photo n'est pas à la hauteur de la réalité
 
Le ColorPlay est un peu spécial à appliquer, la seconde couche n’est pas aisée car elle a tendance à accrocher celle d’en dessous, il faut la faire très épaisse. Mais le résultat est plus que satisfaisant. « Full moon party » est aussi un peu tricky, car s’il est raté, il sera du genre dur à rattraper. Cependant, il est superbe et l’association est optimale, les deux couleurs se mettent en valeur l’une et l’autre. C’est une manucure très fun, parfaite en ces circonstances.


Et par la même occasion je vous dévoile mon nouveau rangement pour vernis, une belle boite peinte à la main reçue à Noël. :)

Et toi, tes ongles seront classiques ou crazy pour le grand soir ?

vendredi 30 décembre 2011

Shu Uemura, mes faux-cils, et moi


Il faut que je vous annonce quelque chose. Demain sera ma grande première. J’ai décidé d’oser les faux-cils pour le réveillon. :O

Cela fait suite à l’atelier de pose de faux-cils Shu Uemura que j’ai remporté chez MBDF.

Ceux de la nouvelle collection WKW for Shu Uemura sont simplement sublimes.



 
Que je vous raconte. J’ai pu faire mon choix parmi la large gamme de faux-cils que propose la marque, particulièrement connue pour ce produit. J’ai sélectionnée une paire un peu fluo, qui colle au thème de ma soirée du 31. Il parait que ce genre est normalement plutôt destiné aux photos mais je m’en moque car je n’ai peur de rien, et à soirée exceptionnelle, cils exceptionnels !
 
Il y a des modèles pour tous les goûts.

Lors de cet atelier, on m’a donc expliqué les différentes étapes à suivre :

Pour les cils naturels, il est important de leur donner un maximum de courbure, spécialement pour ceux qui comme les miens sont d’une raideur à toute épreuve. Cela rendra leur présence plus discrète, car rien n’est pire qu’une ligne de cils naturelle qui se distingue de la fausse frange. Recourbés à l’aide d’un recourbe-cils et d’un mascara adapté, il sera plus facile de les mêler aux faux-cils.

Question maquillage, on commence par un épais trait de liner foncé, effet œil de chat. Ce sera notre point d’ancrage pour la frange.

Après avoir assoupli les faux-cils en les posant quelques minutes autour de son doigt, on peut appliquer une colle spéciale tout le long de leur bord en insistant sur les extrémités, avec la queue d’un pinceau par exemple. La colle Shu Uemura est blanche (certaines sont noires) mais devient transparente en séchant.

À ce stade, mieux vaut savoir être patiente et attendre une minute que la colle sèche un peu. Ensuite la pose à proprement parler peut commencer. Chez Shu Uemura, la frange est posée le plus près possible de la ligne naturelle des cils, mais ma copine Perle me conseillait de les poser le long de mon trait de liner pour remonter le coin externe de mon œil. Au doigt, à la pince à épiler, ou avec un outil spécifique, on commence par le milieu, puis le coin interne (là où la frange est la moins longue), et enfin le coin externe. Attention à ne pas trop s’approcher du coin interne, cela ne ferait pas naturel. Le mieux est de pouvoir « emmêler » les faux et les vrais cils, ce qui rendra le tout plus homogène.

Il semblerait que, quitte à avoir des faux-cils, autant sortir le grand jeu, alors on se lâche sur le make-up des yeux. J’ai eue droit aux paillettes mêlé au doré, en contraste avec un bleu nuit rehaussé d’un rappel bleu électrique sous l’œil. Pour le reste, on reste soft, une mini-touche de blush et de gloss.

L'Avant/Après

Il faudra agir avec précaution pour les retirer et les nettoyer. On agira délicatement en utilisant un coton-tige imprégné de démaquillant doux.

Sur œil ouvert, le rose est presque la seule couleur visible, ce qui sera parfaitement Fluo pour ma soirée
Si vous aussi vous décidez de vous lancer pour le réveillon du nouvel an (ou toute autre occasion), vous pouvez suivre le guide sur le blog de JolieBox , ou regarder la parfaite démonstration de Lisa Eldrige ici.

Et toi, osera ? osera pas ?

PS: Merci Hélène et Shu Uemura, Bd St Germain

vendredi 16 décembre 2011

L'Esprit Bio me déçoit de nouveau


Ce que je vais partager avec vous aujourd’hui est bien triste, et je ne pensais pas que j’en arriverai à ce stade, à devoir en parler de nouveau. Cependant, je crois que c’est indispensable.

Il y a plusieurs mois de cela, j’avais eue un souci avec une commande passée en ligne sur un site qui vend des cosmétiques bio : l’esprit bio. Plusieurs produits de ma commande étaient manquants. Il avait fallu un mois pour que les choses bougent (et étrangement la publication d’un article relatant les faits avait visiblement activé le processus). J’avais reçu le reste de ma commande (sauf un article qui m’a été remboursé) quelques temps plus tard (un mois et demi après le paiement tout de même). Par la même occasion, le site en question m’avait proposé de recevoir pour se faire pardonner un foulard de la marque La Vie Devant Soie, et nous avons convenu que le site serait un des partenaires des concours des 100 articles sur mon blog.

Encore une fois, les choses se sont vite gâtées : tout d’abord, je n’ai jamais reçu cette étole qui m’a été promise. Je ne vais pas courir après évidement, mais si elle m’était proposée pour se faire pardonner, le fait de ne pas l’envoyer revient donc à ne pas vouloir se faire pardonner ? Ensuite, et là c’est à mes yeux bien plus grave, en tant que partenaire, il a fallu s’y reprendre à plusieurs fois pour que les lots gagnés arrivent à destination, sans compter qu’il y a eu des erreurs de produits et des dates de péremption très proches ... Autant dire que j’ai vu rouge, car c’est très irritant d’organiser un concours si c’est pour que les gagnantes soient déçues ...

À ce stade, je ne voulais bien évidement plus entendre parler de ce site. Mais voilà, depuis je ne compte plus le nombre de requêtes du genre « avis sur l’esprit bio » qui mènent à mon blog, et les commentaires de personnes qui rencontrent les mêmes problèmes se sont multipliés sous les articles en rapport.

Hier, une femme m’a contactée par e-mail pour m’expliquer sa situation : il y a un mois et demi de cela, elle a passé une commande dont elle n’a toujours pas vu l’ombre d’un colis. C’est d’autant plus embêtant qu’il s’agit de cadeaux de Noël pour sa fille. Elle n’a jamais reçu aucune réponse à ses e-mails ou coups de téléphone, hormis un coup de fil du directeur commercial qui lui expliquait qu’il allait voir quel était le souci avant de la recontacter. Depuis pas de nouvelles.

D’où mes interrogations : comment le service client peut-il tout bonnement ignorer un nombre certain de plaintes au sujet des commandes ? comment est-ce possible que ce genre d’erreurs et de négligences persistent ? comment un site pareil peut-il tenir la route ?

Un seul conseil, ne commandez pas sur ce site, à moins de vraiment chercher les problèmes ...

jeudi 15 décembre 2011

Sublimes vernis de fêtes par Revlon

Allez, je vais faire un petit effort, et entre un cours de bio et un cours d’anat’ je viens vous parler de mes derniers coups de cœur en matière de vernis, dont vous aviez déjà eue un aperçu. Il s’agit de deux teintes Revlon du kit de Noël que certaines d’entre vous ont du recevoir dans leur GlossyBox de novembre (petites chanceuses !).

Pour ma part, c’est de la Chauves-Souris Party que je les tiens. Je vous présente le violet Rock Star et le rouge Ruby. Il ne manque à l’appel que le Gold Coin que je garde de côté pour les fêtes.

Les deux ont une contenance de 7,5 ml, ce que j’apprécie grandement, c’est ni trop ni trop peu. Leur application est facile, je n’ai rien à reprocher au pinceau : il est facile à utiliser à mon sens, mais il est de forme très classique, il ne fera pas tout l’ongle en un passage.

Ruby est liquide et mérite qu’on en applique 3 couches pour avoir une opacité totale, mais il est également joli en 2, avec un effet transparent un peu sirop (mais cela laisse apparaitre les taches blanches qu’on peut avoir sur les ongles). Rock Star est plus simple à l’usage, 2 couches et you’re good to go.

Rock Star est sublime, profond comme j’aime. Il me rappelle un peu le violet Ethnicia que je possède, mais en plus chaud. Quant au rouge, je pensais à première vue ne pas l’aimer du tout, et pourtant ce fut un gros coup de cœur. Il est vraiment classe, foncé, brillant, vibrant, je l’adore !

Seul petit défaut, je ne trouve pas qu’ils tiennent très bien sur moi, ou peut-être que leur formule ne colle pas avec celle de ma base ou de mon top-coat.

Je vous les recommande tout de même vivement pour leur rapport qualité-quantité-prix, et je partage avec vous mon bon plan Revlon du moment : jusqu’au 25 décembre, sur la boutique beauté d’Amazon.fr,  en achetant 2 gloss Colorburst ici, le second est à -50%. ;)

Que t'inspirent ces couleurs chatoyantes ? C'est quoi ton vernis des fêtes ?

mercredi 14 décembre 2011

Les bons plans web de Décembre - Ma sélection


Je sais que je devrais bosser pour mes partiels plutôt que d’écrire des articles (hélas >_< ), mais j’ai vraiment très envie de partager mes petits bons plans du moment avec vous.

Il ne vous aura pas échappé que Noël approche ! On voit fleurir de tous les côtés des calendriers de l’Avent, celui que je vous recommande (et que je suis attentivement) est celui de Beauty Bay. Il y a des promos, des concours, des initiatives caritatives, bref un savant mélange de tout ce qui me plait, avec encore une tonne de surprises à révéler. J’en ai d’ailleurs profité pour passer une mini-commande (on ne se refait pas), dont j’espère avoir l’occasion de vous parler … un jour …

On pense aussi à jeter un œil à la vente privée Edenens qui propose plein de coffrets sympa, avec une livraison avant Noël garantie. J’ai déjà commandé sur beauté privée par le passé, et en général il n’y a pas de problème (je peux éventuellement vous parrainer). Je craquerai volontiers sur une trousse « éclat du visage » ou « pureté originelle ». Les promotions atteignent les -66% ! Une vraie aubaine pour faire plaisir ou se faire plaisir.

Ne manquez pas non plus l’avalanche de cadeaux qui aura lieu sur la page Facebook de la marque du 20 au 23 ! Cinq « rituels » seront mis en jeu chaque jour pendant 3 jours, jusqu’à l’apothéose le  23 avec un an de produit Edenens pour la plus rapide et un mois pour les 20 suivantes. Vous êtes prévenues, soyez dans les starting-blocks pour être parmi les premières à répondre à la question posé sur leur page!

Souvenez-vous également que la boutique Mon Côté Greluche vous propose 10% de réduction avec le code PETITE SOURIS (valable une fois, hors promotions déjà existantes). L’occasion de découvrir tous les trésors que Kriss Tales nous propose, surtout que si les 200 commandes sont atteintes d’ici 2012, une commande de décembre sera tirée au sort pour être remboursée sous forme de bon d’achat. Je dis ça, je dis rien …

Et enfin, même si cela ne concerne déjà plus les éventuels cadeaux de Noël (mais après tout, c’est vraiment très fatiguant de n’entendre parler que de ça ces temps-ci :P), je vous recommande de visiter la vente Taaj sur vente privée. Vous y retrouvez le baume « Jaïpure Merveille Apaisante » qui m’avait fait fondre chez Ethnicia. J’aurais bien aimé également mettre dans mon panier le contour des yeux ou le gommage de l’Himalaya (mais j’ai été raisonnable, ou presque …).

En espérant que tout mon blabla vous intéresse encore … Je retourne mettre le nez dans mes bouquins.

mercredi 30 novembre 2011

Chronique ciné - Time Out vs. Les Adoptés


Ces temps-ci faut-il plutôt aller voir Time Out ou les Adoptés ?

 
Plutôt Time Out si …

·      -    tu as aimé Matrix, le film d’action à fond philosophique :

Ce coup-ci, il s’agit d’une réflexion sur le fossé entre riches et pauvres. La ligne entre les deux mondes est-elle franchissable ? Que se passe-t-il lorsque quelqu’un passe la frontière, dans un sens ou dans l’autre?
Le film rend cette limite tangible, la matérialise par des quartiers séparés plus ou moins bien côtés. Il est pratiquement impossible de naviguer de l’un à l’autre, et pourtant …

·     -     tu as aimé Les fils de l’homme, ambiance Ghetto apocalyptique:

Ici aussi, on se retrouve plongé dans un quartier ghettoïsé où des hommes meurent à même le trottoir, dans un monde où une poignée d’hommes puissants piétine une masse humaine au bord de l’agonie. « Pour quelques immortels, beaucoup doivent mourir. »
Au passage, une petite réflexion sur l’influence des marchés du temps, qui permet à ceux qui détiennent son contrôle de réguler les fluctuations à leur avantage, maintenant ainsi le cercle pauvreté-paupérisation fermé.

(de Andrew Niccol, avec Amanda Seyfried, Justin Timberlake, et Cillian Murphy)
 

Plutôt les Adoptés si …

·     -     tu as aimé Pieds nus sur les limaces, ou l’affrontement sœur/mari :

Même décor : deux sœurs, une mère, un mari (joué par le même acteur, d’ailleurs). Si dans le premier, la relation entre sœurs prend le pas sur la relation de couple, cette fois l’inverse se joue et c’est l’arrivée d’un amoureux dans le paysage d’une des deux sœurs qui provoque un cataclysme. Les deux relations en pâtissent, laquelle y survivra ?

·     -     tu as aimé Jeux d’enfants, le refus de grandir :

Si pour l’une d’elle il est si dur de laisser sa sœur partir, de voir sa relation devenir moins intime, moins  totale, c’est parce que ce changement marque l’indépendance, le passage à l’âge adulte, l’affrontement du monde sans personne à qui tenir la main pour se rassurer.
Pourtant, un drame survient : la sœur tant aimée est blessée, et tous devront apprendre à faire face à la dureté du monde réel sans elle à leurs côtés.
On regrette la ressemblance quand il s’agit des trop longs moments qui mettent en scène les personnages enfants.

·        -  tu as aimé Jusqu’à toi, la peur de laisser un homme entrer dans sa vie :

Mélanie Laurent illustrait déjà cette angoisse, celle d’ouvrir son cœur à quelqu’un qui pourrait tout changer, tout détruire peut-être, mais aussi tout créer.  Elle refuse en bloc tout changement qui pourrait la faire chanceler, mais personne n’est dupe au sujet de sa solitude. Va-t-elle finir par entrouvrir la porte de sa forteresse ?

(de Mélanie Laurent, avec elle-même, Denis Ménochet, et Marie Denarnaud)


Ces deux films sont d’un genre très différents, mais pas mauvais dans leur catégorie, à vous de choisir entre l’action/science fiction US ou le dramatique/émotion français. Personnellement, j’ai beaucoup aimé les Adoptés, et j’y salue la réussite de Mélanie Laurent, qui signe là un très bon premier film.

mardi 29 novembre 2011

Par un beau jour de mai - Récit


« C’est un beau jour de mai.

Mais pour aller me promener, je ferais tout de même mieux de prendre mon blouson. La maladie m’a rendu un peu frileux. Ou plutôt, j’ai du mal à ressentir à nouveau la chaleur depuis que j’ai quitté l’hôpital.

Je déambule, au gré de mon envie dans les rues de la ville. Le soleil radieux illumine les murs de pierre blanche des immeubles du trottoir opposé qui en deviennent presque jaunes, ainsi envahis de rayons dorés. Rien à voir avec les murs intérieurs de l’hôpital, qui ne brillent jamais et restent immaculés, renvoyant inlassablement toutes les couleurs sans jamais en absorber aucune.

J’approche d’une école primaire du centre ville. Je peux l’entendre sans la voir, les cris des enfants m’y guident. Je l’aperçois finalement : derrière une grille, aussi rapides que de petites fusées, ils rient et jouent, certains à chat ou d’autres choses comme ça, les plus grands s’échangent des cartes. Ils ressemblent à n’importe quels enfants, en somme. Hormis ceux de l’hôpital qui ne sourient pas et ne sont même pas vivants, trop sérieux et graves pour s’encanailler de la sorte.

À cette heure plutôt matinale, je ne croise que quelques chanceux inoccupés, qui profitent comme moi du beau temps pour flâner tranquillement. Sur les bords de Loire, des couples, des chiens et leurs maîtres, des retraités, des joggeurs , des familles me croisent. Si eux ne font pas attention à moi, de mon côté je les observe à bonne distance. Leurs visages pour la plupart apaisés, détendus même, me surprennent. J’avais oublié à quoi ressemblait le bonheur. Tout le monde oublie dans l’aile d’oncologie.

Je quitte le calme des quais, à peine perturbé par le bruit du lent écoulement de l’eau, et retourne au cœur de la ville. Il y règne une agitation sonore invisible, qui provient de l’intérieur des cafés et des appartements aux fenêtres ouvertes. Ici non plus, personne ne semble faire attention à moi. Ça me change des regards inquiets et des sanglots refoulés que j’ai du faire semblant de ne pas voir ces mois dernier. Presque tous, se croyant certainement invulnérables, semblent s’être cloitrés, ne laissant s’échapper jusqu’à mes oreilles que la rumeur  impalpable de leur vie. Cela me semble irréel tant j’avais moi-même pris pour habitude d’écouter le monde de derrière ma fenêtre, chambre 315, lieu empli d’un silence de mort.

Planté debout en plein centre d’une place au sol pavé, je laisse l’air agréablement frais, si léger, me traverser de part en part. De plus en plus. Pourquoi ces rayons de soleil ne me réchauffent-ils pas ? Je n’ai pas ma veste. J’ai dû l’oublier ou l’égarer quelque part. Je ne me souviens même pas être parti avec de l’hôpital. Ce n’est pas grave, j’avais de toute façon tellement l’impression d’étouffer, ces derniers jours.

Heureusement qu’ils m’ont laissé partir ce matin. Ils avaient l’air si tristes, pourtant. J’aurai aimé qu’ils comprennent que je suis mieux ici, avec l’air qui me traverse et le bruit des gens autour de moi, surtout par un si beau jour de mai. »


Texte sous licence Creative Commons (By SA).

 
J'ai écrit ce court récit il y a 2 ans, et je suis tombée dessus tout à fait par hasard hier soir. Comme c'est assez rare que je supporte de me relire, que ce texte-ci ne me donne pas tout à fait envie de le déchirer et de le jeter au feu, je me suis dit qu'il ferait un article sympa en attendant de pouvoir recommencer à publier normalement.

Vos avis sont les bienvenus. :)

lundi 21 novembre 2011

Aux abonnés absents


S’il n’y aura pas d’articles cette semaine, je vous promets de revenir très vite sur les chapeaux de roues, notamment en vidéo aux côtés de Hardisk, si tout se passe bien. :)

En attendant, rapide preview de ce que je vous réserve à mon retour. (Et souhaitez-moi bonne chance pour mes 4 exams de cette semaine …)


Et pour vous prouver que suis (un peu) studieuse.


Et n'hésitez pas à me dire ce que vous, vous voudriez voir sur le blog. :)

vendredi 18 novembre 2011

Dis moi qui tu es - Le tag

Je n'aime pas trop les tags qui posent des questions perso, mais comme Little Lolie a pris la peine de me taguer, j'ai fait l'effort. Si ça vous plait, je réitérerai (j'ai déjà subit un second tag avant même d'avoir posté celui-ci), mais je peux aussi abandonner l'idée si ça ne vous plait pas. Bref, dites-moi. :)
 
Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la quatrième phrase.
« Il était clairement établi, toutefois, que Straker s’était vigoureusement défendu contre ses assaillants, car dans sa main droite il tenait un petit couteau, couvert jusqu’au manche de sang figé , tandis que de la gauche il serrait une cravate en soie rouge et noire, que la bonne reconnut comme étant celle que portait l’étranger qui, la veille au soir, s’était présenté aux écuries. » Souvenirs de Sherlock Holmes, Sir Arthur Conan Doyle

Sans vérifier, devinez quelle heure il est?
20h30.

Vérifiez.
20h29, j’ai regardé il y a peu de temps. ;)

Que portez vous?
Mon pyjama … Oui, déjà, mais comme je ne vais pas tarder à me coucher …

Avant de répondre à ce questionnaire que regardiez-vous?
Lisa Eldrige, sa dernière vidéo « Under Eye Dark Circles - Causes and Treatments ». C’est la seule youtubeuse que je ne trouve jamais ennuyeuse.

Quel bruit entendez-vous à part celui de l'ordi?
La radio, France Inter plus précisément, qui diffuse actuellement « Strawberry fields » des Beatles. J’aime surtout écouter cette station le matin, et tard le soir.

Quand êtes vous sorti la dernière fois, qu'avez vous fait?
Je suis allée dans des écuries pour monter à cheval, et m’entrainer pour mes examens de pratique la semaine prochaine …

Avez-vous rêvé cette nuit?
Oui ! J’ai rêvé d’une séance d’obstacle qui se transformait progressivement en match de volley, c’était vraiment bizarre.

Quand avez-vous ri la dernière fois?
J’ai du rire d’autres fois depuis, mais la dernière fois où j’ai vraiment ri et dont je me souviens, c’est devant « Intouchables ». Pendant la scène de l’opéra, j’ai littéralement faillit me pisser dessus.

Qu'y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes?
Des posters qui remontent à mon adolescence, pour cacher un papier peint probablement aussi vieux que moi. Il y a aussi des tags et écritures à même la tapisserie, et des empreintes de mains qui décorent la poutre blanche qui traverse le plafond.
Près de moi, j’accroche des papiers utiles, comme mes horaires de boulot, des factures pas encore payées, des courriers auxquels je dois répondre …

Si vous deveniez milliardaire dans la nuit, quelle serait la première chose que vous achèteriez?
J’achèterai une jument, mais il est fort probable que je l’achète même sans devenir milliardaire … Si je devais faire une grosse folie, je m’achèterai probablement beaucoup d’objets utiles, mais très beaux et de grande qualité, comme une selle Hermès, quelques belles paires de chaussure de grande marque, et ... j’investirai tout le reste, histoire de m’assurer un avenir à l’abri du besoin.

Quel est le dernier film que vous avez vu?
Je viens de regarder un vieux film avec Jean Gabin, que j’adore. « Maigret voit rouge » de Gilles Grangier, d’après le roman de Georges SimenonMaigret, Lognon et les gangsters.

Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui?
J’ai vu un mec se prendre pour Rambo, je ne sais pas si on peut trouver ça étrange.

Dites nous quelque chose que nous ne savons pas encore.
Je suis très rarement à l’heure, et j’oublie souvent mes rendez-vous.

Quel serait le prénom de votre enfant si c'était une fille? Et si c'était un garçon?
Aucune idée pour le moment, mais j’adore le prénom Sacha, pour un garçon comme pour une femme.

Avez-vous pensé vivre à l'étranger?
J’ai déjà vécu un an en Angleterre, c’était assez dur, surtout que j’avais à peine 18 ans. Pour l’avenir, je ne sais pas. Cela dépendra de beaucoup de choses, mais je suis assez attirée par l’Italie (bien que je ne parle pas un mot d’italien), voire le Canada.

Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis?
« Ce n’est pas grave que tu n’aies pas cru en moi. » Bin oui, sinon je ne serais pas au paradis.

Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et de la politique, que changeriez-vous?
Je trouve la question un peu bizarre, lol. Je crois que j’insufflerai à tous les êtres humains un insatiable besoin d’apprendre, je pense que ça ferait avancer le monde.

Aimez-vous danser?
Ça dépend du contexte. :)

Quelle est la dernière chose que vous avez regardé à la télévision?
Je ne regarde pas la télé, mais la dernière chose que je me souviens avoir vu, c’était le générique de fin de « Twilight I », qui m’a fait me souvenir à quel point j’adore la chanson « 15 Step » de Radiohead.

Quelles sont les cinq personnes qui doivent reprendre le relais sur leur blog?
Celles qui le veulent, mais pourquoi pas LadyMadd, Miss Lipstick, Ugly Beauty, Lutine & Co (un blog tout nouveau), et Paillettes et Chiffons.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...